Recherche

Mot-cl sur le site

Avec Google

Google :
Exhorter
Hypocrinomai Hypocrits - Hypocrisis   Les trois mots de cette mme famille sont trs prsents dans le NT -  sans tre totalement absents de lAT -, sur les lvres de Jsus notamment, qui les explicite ; avec leur effet et leur sanction. Primitivement ils sont adresss singulirement aux pharisiens. Il serait possible danalyser les attitudes et paroles, mme secrtes, que...

15-03-2013 | Commentaires (0) | Public

  La Aggadah (de la forme verbale higgid : dire) est un "dit", un rcit, rel ou imaginaire, dont le but est gnralement d'difier ou d'enseigner par voie d'exemple ou de parabole. Elle n'a rien voir avec la lgende, comme le rptent satit des ouvrages inexperts, ni mme avec le Midrash, avec lequel on la confond souvent. Ce dernier terme, qui est form sur la racine verbale DaRaSh...

14-11-2011 | Commentaires (0) | Public

  Isral, bien propre (segulah) de Dieu Ex 19, 5 : Maintenant, si vous coutez ma voix et gardez mon alliance, je vous tiendrai pour mon bien propre (segulah) parmi tous les peuples, car toute la terre est moi. kai. nu/n eva.n avkoh/| avkou,shte th/j evmh/j fwnh/j kai. fula,xhte th.n diaqh,khn mou e;sesqe, moi lao.j periou,sioj avpo. pa,ntwn tw/n evqnw/n evmh. ga,r evstin pa/sa h`...

25-07-2011 | Commentaires (0) | Public

Mise part dIsral   Lv 20, 24 : Aussi vous ai-je dit: "Vous prendrez possession de leur sol, je vous en donnerai moi-mme la possession, une terre qui ruisselle de lait et de miel." C'est moi LEternel votre Dieu qui vous ai mis part de ces peuples.   ~k,l' hN"n<T.a, ynIa]w: ~t'm'd>a;-ta, Wvr>yTi( ~T,a; ~k,l' rm:aow"  ~k,yhel{)a/ hw"hy> ynIa]...

06-09-2009 | Commentaires (0) | Public

Isral, "bien propre" (segulah) de Dieu   Ex 19, 5 : Maintenant, si vous coutez ma voix et gardez mon alliance, je vous tiendrai pour mon bien propre (segulah) parmi tous les peuples, car toute la terre est moi. kai. nu/n eva.n avkoh/| avkou,shte th/j evmh/j fwnh/j kai. fula,xhte th.n diaqh,khn mou e;sesqe, moi lao.j periou,sioj avpo. pa,ntwn tw/n evqnw/n evmh. ga,r evstin pa/sa h`...

06-09-2009 | Commentaires (0) | Public

D'aprs le logiciel BibleWorks Actes 3, 21   ASV Acts 3:21 whom the heaven must receive until the times of restoration of all things, whereof God spake by the mouth of His holy prophets that have been from of old.   BBE Acts 3:21 Who is to be kept in heaven till the time when all things are put right, of which God has given word by the mouth of his holy prophets, who have been from the...

16-05-2009 | Commentaires (0) | Public

Mt 24, 31 prcise que, lors du retour de Christ, les anges rassembleront les lus du monde entier. Un tri sera fait entre les personnes, et beaucoup seront laisses (Mt 24, 40-41). 1 Th 4, 14-17 montre que la descente du ciel du Seigneur a pour premier effet la rsurrection de tous ceux qui seront morts en Christ. Ensuite (peut-tre seulement une fraction de seconde plus tard !), les croyants qui...

11-02-2007 | Commentaires (0) | Public

Voir : Prmillnarisme dispensationaliste

11-02-2007 | Commentaires (0) | Public

Le Pr-millnarisme dispensationaliste a t lanc au XIXe s. par J.-N. Darby. Il a t popularis dans le Protestantisme, principalement anglo-saxon, par la bible Scofield (une Bible protestante annote) et par le Sminaire thologique de Dallas. C'est la doctrine des Assembles de Frres (ouvertes ou strictes) ; les Pentectistes l'ont souvent adopte.   Le dispensationalisme est...

11-02-2007 | Commentaires (0) | Public

Voir aussi : Post-Millnarisme     Le pr-millnarisme historique est attest ds Papias (vers 125): c'tait aussi la position de Justin Martyr, d'Irne, Tertullien, Victorin de Ptovio et de Lactance.   Il est rapparu dans le Protestantisme avec des exgtes comme Bengel (XVIIIe s.), Godet, Alford, Zahn (19e s.) et est maintenant assez rpandu dans le Protestantisme :...

11-02-2007 | Commentaires (0) | Public

Voir aussi : Pr-Millnarisme. Le Post-millnarisme est certainement la moins rpandue des quatre grandes positions sur le Millnium.   Il a t lanc au 17e sicle par le thologien rform Cocceieus et est profess, titre individuel, par quelques thologiens, qui appartiennent surtout aux Eglises rformes et aux Eglises baptistes (dont le plus connu est Strong).   On peut le...

11-02-2007 | Commentaires (0) | Public

Considrations sur ces termes et leurs significations dans l'Orthodoxie.   Extrait de John Breck *,  Lire la Bible aujourd'hui. L'hritage de l'hermneutique orthodoxe  (Istina LI, 2006, pp. 284-285).   "L'expression  typologie  est d'usage moderne, bien que ses origines soient prchrtiennes et bibliques (Paul parle d'Adam comme le typos tou mellontos,  un...

13-01-2007 | Commentaires (1) | Public

  Lexpression "shuv shvut" Cette expression, difficile traduire, mal rendue par la Septante *, et dont le sens fait, encore aujourdhui, lobjet de discussions entre spcialistes, sera tudie ici avec beaucoup de soin. En attendant, pour celles et ceux qui matrisent lhbreu, et particulirement lhbreu biblique, voici un relev des 29 attestations de l'expression dans le texte...

15-10-2006 | Commentaires (0) | Public

  Reproche violent, rprimande. Il semploie surtout au pluriel et signifie paroles vives par lesquelles on essaie de dtourner quelquun dagir comme il se propose de le faire.   (Wiktionnaire)  

15-09-2006 | Commentaires (0) | Public

"Une thophanie (des radicaux grecs tho-,  dieu , et phan-,  apparition ) est, dans le domaine religieux, la manifestation d'un dieu ou de Dieu, au cours de laquelle a normalement lieu la rvlation d'un message divin aux hommes ou simplement un avertissement. Pour les Chrtiens, la naissance de Jsus-Christ est une thophanie."   (Wikipedia)

15-09-2006 | Commentaires (0) | Public

L'expression est vraisemblablement d'origine juive. Elle figure, plusieurs reprises dans la littrature rabbinique sous la forme : Dibra torah kilshon bne adam (littralement : La Tora parle comme le langage humain). Elle figure en latin chez Augustin d'Hippone, sous la forme "per hominem* more loquitur" (Cit de Dieu, XVII, 6, 219). Le contexte est celui du passage de 1 Samuel 13, 13-14 :...

11-09-2006 | Commentaires (0) | Public

[Imagine par Auguste Comte, cette thorie parat bien simpliste aujourd'hui.] Les principes du positivisme scientifique ou positivisme philosophique, sont dcrits dans le cours de philosophie positive, publi de 1830 1842. Auguste Comte y expose une thorie dite loi des trois tats. Pour Auguste Comte, le positivisme est li l'mergence de l'ge de la science caractristique de  l'tat...

10-09-2006 | Commentaires (0) | Public

L'tiologie (grec αιτιολογία, de αιτία, ta - la cause et λόγος, lgos - l'tude) concerne une cole philosophique de l'Antiquit qui s'intressait l'tude des causes.   En littrature, on parle de conte tiologique lorsque l'histoire a pour but de donner une explication image un...

10-09-2006 | Commentaires (0) | Public

L'exgse (exgesis en grec :  mener hors de ) est une tude approfondie et critique de n'importe quel texte, particulirement d'une criture sainte, tels la Bible, l'Ancien et le Nouveau Testament, le Talmud, le Midrash, le Coran, etc. Un exgte est une personne qualifie pour ce type de travail.   L'exgse implique, pour entrer dans le sens, l'hermneutique d'un texte...

10-09-2006 | Commentaires (0) | Public

  L'hermneutique (du grec hermeneutik, art d'interprter, et du nom du dieu grec, Herms, messager des dieux et interprte de leurs ordres), est l'interprtation de tout texte ncessitant une explication, notamment dans la critique littraire ou historique et dans le droit ou mme dans le cadre de la psychanalyse.   On parle d'hermneutique pour l'interprtation des textes, en gnral,...

10-09-2006 | Commentaires (0) | Public

  Midrash (pl. Midrashim) signifie en hbreu "qui vient du drash". drsh (cf. arabe : drs) signifie "exiger", au sens second, "rechercher".En arabe, une volution smantique un peu diffrente a donn le mot madrasa (cole). Le DTFL [dictionnaire des termes franais de littrature] prcise : Nom hbreu masculin singulier form sur la racine d-r-sh,plus prcisment sur le verbe darash...

10-09-2006 | Commentaires (0) | Public

  Le Talmud, d'un mot hbreu qui signifie tude, est la forme crite de la Loi orale reue selon la tradition par Mose en mme temps que la Loi crite du Pentateuque, puis enseigne verbalement de matre disciple en une chane ininterrompue (Pirke Avot 1:1) :    Mose reut la Torah au Sina, et la transmit Josu, et Josu la transmit aux Anciens, et les Anciens aux...

10-09-2006 | Commentaires (0) | Public

  L'enseignement des "Pres du dsert" s'est transmis par des sentences qu'ils ont nonces lors d'entretiens avec leurs disciples, et que ceux-ci ont consignes, au Ve sicle, dans des recueils appels Apophtegmes des Pres du dsert. Les paroles des Pres du dsert, abondamment diffuses, ont largement contribu, avec les rgles de vie communautaire de saint Pacme, la naissance du...

10-09-2006 | Commentaires (0) | Public

Dfinition reprise du site de lAbbaye St-Benot-du-Lac.   On appelle Pres du dsert les moines qui, partir du IVe sicle, peuplrent les dserts d'gypte, de Palestine et de Syrie. Les premiers moines furent des anachortes vivant en marge des villages. En gypte, les moines habitaient dans d'anciens tombeaux gyptiens (saint Antoine). Puis, ils s'loignrent des lieux habits pour...

10-09-2006 | Commentaires (0) | Public

Un aphorisme (du grec aphorismos αφοριζειν : dfinir, dlimiter) est une sentence nonce en peu de mots et, par extension, une phrase qui rsume un principe ou cherche caractriser un mot, une situation sous un aspect singulier. D'une certaine manire, l'aphorisme se veut le contraire du lieu commun. (Suite sur le site de Wikipedia.)

10-09-2006 | Commentaires (0) | Public

  La Mishna (en hbreu משנה, "repetition") est la premire et la plus importante des sources rabbiniques obtenues par compilation crite des lois orales juives, projet dfendu par les pharisiens, et considr comme le premier ouvrage de littrature rabbinique. La Mishna est crite en hbreu. Le terme Mishna fait la fois rfrence l'ouvrage recensant l'opinion et...

10-09-2006 | Commentaires (0) | Public

Aprs avoir t lui-mme millnariste, Augustin, sans doute sous l'influence de Saint Ambroise, s'est ralli aux tenants d'une conception typologique du Rgne millnaire du Christ (millnarisme), et, pour ce faire, fit un commentaire spirituel, fortes connotations allgoriques, du livre de l'Apocalypse.   On peut lire l'essentiel de sa doctrine dans le chapitre intitul "EN QUOI...

14-05-2006 | Commentaires (0) | Public

  Grce la conservation de son trait contre les Hrsies (spcialement le Livre V) Irne nous fournit un expos trs complet de la doctrine primitive du millenium (ou millnarisme), cest--dire la croyance en un royaume terrestre du Christ avec ses lus, durant une trs longue priode, symboliquement fixe "mille ans" par lApocalypse et dautres courants de la tradition. Il en est...

14-05-2006 | Commentaires (0) | Public

Voir : Millnarisme.

14-05-2006 | Commentaires (0) | Public

  Voir : Millnarisme.

14-05-2006 | Commentaires (0) | Public

(Autres dnominations : Chiliasme, Millenium) Le millnarisme dsigne l'ensemble des thories thologiques qui pensent que le millenium, dcrit dans la Bible, est un vnement rel. Chacune d'entre elle tente donc d'apporter une interprtation ce passage.   Tel qu'il est crit dans la Bible, au dbut du chapitre 20 du livre de l'Apocalypse, ce passage annonce le retour de Jsus-Christ, pour...

14-05-2006 | Commentaires (0) | Public

(Autres dnominations : Chiliasme, Millenium)  Nous avons choisi de documenter la difficile notion de Millnarisme, par de substantiels extraits dune tude consacre liconographie de lApocalypse *.   Rappelons, toutefois, quon ne peut faire lconomie de la lecture du chapitre XI de louvrage classique qua consacr au Millnarisme le dfunt thologien Jean Danilou :...

14-05-2006 | Commentaires (0) | Public

tymologiquement, Apocalypse est la transcription d'un terme grec (Aποκάλυψις, Apocalupsis), qui lui-mme traduit lhbreu nigla, lequel signifie mise nu, dcouverte ou rvlation. Si l'Apocalypse de saint Jean est la seule reconnue dans le Nouveau Testament, l'apocalyptique fut un genre littraire particulirement dvelopp dans l'Ancien Testament,...

14-05-2006 | Commentaires (0) | Public

  Ce mot, d'origine grecque, provient de l'ptre de Saint Paul aux Philippiens (Ph 2,7) et dsigne le mouvement d'abaissement par lequel le Fils de Dieu se vida de ses attributs divins pour rejoindre notre humanit, allant jusqu' vivre lobissance de la foi nue et jusqu la mort de la croix. Dans cette perspective, la rsurrection de Jsus sera prsente en termes d'lvation ou de...

09-05-2006 | Commentaires (0) | Public

  On trouve, dans l'oeuvre de Saint Bernard de Clairvaux, une justification emphatique de lusage que fait lEglise du sens accommodatice :    L'Eglise que son poux et son Dieu assiste de ses conseils et de son esprit plonge l'il de sa contemplation jusqu'au plus profond abme des secrets de Dieu... Aussi, quand il lui arrive de changer de place ou de sens, les paroles de...

07-05-2006 | Commentaires (0) | Public

(Autres dnominations : Chiliasme, Millenium)Cette doctrine est aborde sous diffrents angles dans plusieurs articles de ce site. Voir : Millnarisme d'Irne de LyonPatrimoine commun aux Juifs et aux Chrtiens ou hrsie millnariste ?Papias

04-05-2006 | Commentaires (0) | Public

Voir: Papias site Domuni Les presbytres, priss par Irne, dvalus par Eusbe de Csare

04-05-2006 | Commentaires (0) | Public

Synonymes : rsolution, conseil.Les Ecritures, tant juives que chrtiennes, tmoignent de ce que Dieu a conu, de toute ternit, un dessein de salut pour l'humanit, dont la dispensation s'inscrit dans l'histoire des hommes. A cet effet, selon la Bible, Dieu choisit un homme - Abraham - avec lequel il scelle une alliance. C'est de cette souche humaine que sortira le peuple juif (cf. Isae 51,...

21-01-2006 | Commentaires (0) | Public

Les mots "sicle", ou "on" (transcription du terme grec : ain), connotent habituellement une re, une priode de l'histoire des hommes, alors que 'monde' (kosmos) connote plutt la structure matrielle au sein de laquelle se droule cette histoire. Autrement dit, et pour employer une analogie moderne, le cosmos serait l'espace, tandis que lon serait le temps. Mais le temps, en grec, se...

05-01-2006 | Commentaires (0) | Public

L'Eschatologie est un thme thologique, nglig dans la prdication, trait pourtant dans le Catchisme de l'Eglise Catholique d. dfinitive 1998. Voir Table analytique : Eschatologie.   - Eschatologique   Qui concerne la fin, aprs quoi rien n'est plus pareil. Du grec eschatos, dernier.

13-12-2005 | Commentaires (0) | Public

Voir la fiche Tatien.

11-12-2005 | Commentaires (0) | Public

  La Bible grecque, la Septante, est la plus ancienne de toutes les versions ou traductions des textes hbraques. Avec son avnement, on assiste la premire entreprise d'une traduction de la Bible dans une langue autre que la langue hbraque. Depuis les origines jusqu' aujourd'hui, la Septante est l'Ancien Testament des chrtiens d'Orient. Elle est encore aujourd'hui la Bible de...

11-12-2005 | Commentaires (0) | Public

De synopse [gr. synopsis : "action de voir ensemble".] Une synopse est un livre qui prsente les textes des 3 premiers vangiles de faon simultane, en 3 colonnes permettant ainsi de les confronter dans leurs ressemblances et leur diffrences. Les 3 premiers vangiles (Mc, Mt et Lc) sont dits synoptiques parce qu'ils se ressemblent assez pour tre prsents sous cette forme de tableau 3...

11-12-2005 | Commentaires (0) | Public

"Il s'agit d'une figure de style qui consiste reprsenter de faon image, en la matrialisant, une ide abstraite." En tant que mode d'interprtation de l'Ecriture, l'exgse allgorique s'oppose l'exgse littrale et s'vade volontiers du sens obvie du texte. On peut lire une trs brve prsentation, simple, mais instructive l'interprtation allgorique des Pres, dont Origne...

15-11-2005 | Commentaires (0) | Public

    Apocatastase ; Quest-ce que lapocatastase ? ; Le mystre de lapocatastase ; Annonces eschatologiques caractre apocatastatique ; Situations apocatastatiques dans le Nouveau Testament ; Paraboles caractre apocatastatique: La vigne, le Christ et le Royaume ; Gestes et dclarations du Christ caractre apocatastatique ; Modalits de...

15-11-2005 | Commentaires (0) | Public

  Deutrocanonique, voil bien un mot qui aurait pu ne jamais exister si tout le monde s'tait mis d'accord ds le dbut ! Bien sr, c'est nouveau un terme tir du grec; deuteros signifie second, kann signifiant rgle. On dsigne donc ainsi, les livres de l'Ancien Testament qui n'ont t admis au Canon des critures (c'est dire dans la liste officielle) qu'au deuxime rang. Pas tout de...

11-12-2005 | Commentaires (0) | Public

  Voir la fiche Massortes.

11-12-2005 | Commentaires (0) | Public

  Littralement 'prdication' surtout d'un message vanglique (c. d. des bonnes nouvelles) dans les tudes notestamentaires le mot krygme a un sens plus restreint, le noyau ou l'essentiel du message chrtien primitif, (C.H.  Dodd).  This work is licensed under a Creative Commons License    Convertissez-vous.com

03-12-2005 | Commentaires (0) | Public

  Le "sens obvie" d'un texte est celui qui apparat la simple lecture, sans allgorie, ni actualisation, ni spiritualisation d'aucune sorte. C'est, en termes modernes, peu prs le sens littral des anciens exgtes chrtiens, et le peshat - littralement [sens] simple - des anciens rabbins.

18-11-2005 | Commentaires (0) | Public

On nomme ainsi des dignitaires de l'Eglise (vques ou simples prtres) dont les crits et la prdication sont passs la postrit religieuse en raison de l'excellence de leur enseignement. Le titre de Pre, traditionnel dans le judasme, o il est gnralement rserv aux Patriarches (Abraham, Isaac et Jacob), ou certains prophtes (p. ex. Elie, cf. 2 R 2, 12), et plus exceptionnellement ...

15-11-2005 | Commentaires (0) | Public

Les proslytes taient des non juifs convertis au judasme, ayant accept la circoncision et la pratique rituelle de la Loi. Luc rapporte dans les actes des Aptres la dcision des douze d'admettre au "service des tables" un proslyte d'Antioche nomm Nicolas. Matthieu 23:15"Malheur vous, scribes et pharisiens hypocrites! parce que vous courez la mer et la terre pour faire un proslyte; et,...

11-12-2005 | Commentaires (0) | Public

  Conception chrtienne (appele en anglais "replacement") qui affirme, sur base dinterprtations scripturaires, souvent fondamentalistes et toujours apologtiques, quen punition du refus de reconnatre Jsus comme le Messie promis et le Fils de Dieu, ce peuple a perdu son lection au profit des nations devenues chrtiennes, auxquelles le Royaume a t confi (cf. Mt 21, 43; Lc 20, 16)....

03-12-2005 | Commentaires (0) | Public

La casuistique est utilise en thologie morale, en droit, en mdecine et en psychologie. Elle consiste rsoudre les problmes poss par l'action concrte au moyen de principes gnraux et de l'tude des cas similaires. Le mot  casuistique  vient du latin casus qui signifie : un vnement fortuit, imprvu. .   Le XVIIe sicle marque l'apoge de la casuistique chez...

10-09-2006 | Commentaires (0) | Public

Historiquement, l'a-millnarisme est attest ds l'Epistula Apostolorum (entre 140 et 170).   On le retrouve, au IVe sicle, chez Tyconius, puis chez Augustin (dbut du Ve s.), qui a assur le triomphe de cette doctrine dans l'Eglise catholique.   C'est aussi la position la plus courante dans les Eglises rformes et luthriennes.   Pour les A-millnaristes, le Millnium d'Ap 20, 4...

11-02-2007 | Commentaires (0) | Public

Identification
Pseudo
 
Mot de passe

Mot de passe oublié ?
S'inscrire à ce site
tudier
Calendrier
<< fvrier 2019 >>
dim lun mar mer jeu ven sam
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28